voyant virtuel
demande de voyance

Le rôle d’un voyant

Le rôle d’un voyant

Il n’est pas rare que l’homme soit obligé d’être confronté à des périodes difficiles qui peuvent générer des moments de doutes, une perte de confiance en soi ou en la vie ainsi que de véritables blocages qui l’empêcheront d’avancer. En ayant recours à la voyance, il est possible de rabattre les murs qui empêchent d’avancer et de trouver des solutions qui permettront d’espérer un avenir meilleur.

Essayer de comprendre le passé pour deviner le futur

En premier lieu, le voyant va chercher les raisons du blocage en fouillant dans le passé et le présent du consultant. Une fois qu’il les a trouvés, il va essayer de guider ce dernier vers un meilleur chemin qui lui permettra de retrouver la confiance en l’avenir, mais surtout en ses capacités. Et comme le voyant se pose en qualité de guide, il va apporter les réponses qui manquaient au consultant et qui vont l’aider à mieux appréhender l’avenir. Il convient de rappeler que les divinations partagées se basent généralement sur des supports fiables comme les cartes de tarot par exemple et c’est à travers des symboles présentés que le voyant va établir une relation avec le vécu du consultant. Ces prédictions peuvent être négatives ou positives, car le destin à ses raisons et l’idée n’est pas de partager ce qu’il veut entendre au consultant, mais évoquer tout ce qui pourrait se produire dans un avenir proche, ce qui l’aidera à mieux se préparer. Par ailleurs, il faut savoir que rien n’est défini à l’avance et que les cartes peuvent changer au gré des situations et des gens. La destinée est bon joueur et permet quelquefois qu’on modifie la trajectoire qu’elle a tracée. C’est notamment pour cela qu’il est indispensable d’essayer de comprendre le sens de chaque situation, bonne ou mauvaise, et de les utiliser dans le but d’avoir un avenir plus radieux.

Comment interpréter les réponses partagées

La voyance permet de disposer de réponses claires et nettes, mais pour que les informations soient pertinentes, le consultant ne devra omettre aucune information importante au voyant. Il aura en effet besoin de disposer de toutes les cartes qui lui permettront de mieux comprendre le passé et le présent du consultant avant de lui dévoiler son futur. Les réponses partagées ne doivent pas être prises au premier degré et le consultant devra la prendre dans l’ensemble et essayer de l’appliquer aux circonstances de sa vie qui s’en rapprochent le plus. Si la divination concerne un domaine particulier alors, le consultant devra accepter les réponses partagées, qu’ils soient négatifs ou positifs, car même si les astres annoncent une issue, il n’est pas impossible de s’en créer une autre qui répondrait mieux aux attentes. De cette manière, le consultant prend en main son destin et peut à son aise modifier son futur comme il lui plait.